L’église de Valines

  • L’église de Valines

L’église Notre Dame de la Nativité est bâtie sur un fief seigneurial, près du château seigneurial qui fut abandonné et détruit suite à une histoire d’empoisonnement. Elle est du 18ème siècle. Toute en briques, sa voute plâtrée repose sur une charpente apparente. Les fenêtres sont en plein cintre.

A l’ouest, un gros clocher est flanqué d’une tourelle cylindrique d’escalier. Sur le clocher et ses contreforts de briques, se profilent des bandeaux de pierres de style classique, tenant lieu de larmiers. Sur ses briques rouges, des briques noires forment des losanges. Les soubassements sont en silex.

Le chevet plat provient d’une église du 16ème siècle.  Deux contreforts avec larmiers de craie encadrent le pignon, percé d’une fenêtre en tiers-point.

On remarque dans l’église deux beaux lustres de verroterie de style Louis XV et un beau cadre ovale en bois de l’époque de Louis XIV, portant en haut les armes de France. Dans le chœur on remarque aussi les anciens fonts baptismaux en tuff , de forme carrée, à cuve arrondie avec des têtes sculptées aux angles datant du XIV ou XVème siècle.

Dans le chœur furent inhumés : Marguerite Le Roy de « Valline », le 6 décembre 1724 à l’âge de 6 ans et demi; et Louis Nicolas Le Roy, écuyer, Seigneur de « Valline », mort empoisonné par son fils le 2 juillet 1763.

Restauration de l’église 2009 – 2010

La grosse cloche de notre village fête ses 336 ans


L'Eglise retouchée Paint 1mo

 

  • La Vierge à l’Enfant Jésus

Cette belle Vierge de pierre est encastrée dans une niche au chevet de l’église, à l’extérieur et tournée vers le village. Le contraste entre la brique et la pierre produit un effet saisissant de beauté et de pureté.

La position de l’Enfant Jésus debout sur le globe étoilé symbolise le Sauveur du Monde.

Au 18ème siècle, Valines était une succursale de la paroisse de Franleu, doyenné de     « Saint Valeri », dédiée à la Vierge comme aujourd’hui.

Bien que peu remarqué, ce monument encore bien conservé fait partie du patrimoine de Valines et reste la fierté de notre village.

L a Vierge à l'Enfant Jésus